Méthode taxes rapides – Une option pour économiser temps et argent!

 

Vous devez sans doute vous demander deux choses en ce moment :

  1. Qu’est-ce que la méthode rapide de calcul des taxes à verser?
  2. Quels sont les avantages de cette méthode pour moi?

 

Voici les réponses : 

  1. La méthode rapide vous permet de continuer à percevoir les taxes de la façon habituelle, mais vous remettez à Revenu Québec un montant moindre de ce qui a été perçu. Exemple : Vous percevez 5% de TPS à vos clients, mais vous en remettez seulement 3.6%. Vous conservez donc 1.4% de la TPS perçue. Même principe pour la TVQ. Vous n’aurez plus à demander de CTI/RTI (taxes payées par vous) sur vos dépenses courantes, car l’argent qui vous reste avec cette méthode vise à justement à remplacer les CTI/RTI.
  2. En bref, cette méthode peut, selon le cas, vous permettre de conserver plus d’argent dans vos poches, en plus de simplifier vos remises de taxes et votre comptabilité. Évidemment, vous devez respecter tous les critères d’admissibilité.

Maintenant, si vous souhaitez comprendre en détail comment ça fonctionne et comment en profiter par vous-même, nous vous invitons à continuer votre lecture. Nous vous promettons de couvrir la totalité de ce que vous devez savoir sur cette méthode.

Par contre, si vous comprenez que c’est avantageux pour vous et que vous désirez en profiter le plus rapidement possible sans en connaitre tous les détails, contactez-nous et nous nous occuperons de tout! Les coordonnées pour nous joindre sont au bas de l’article.

 

Explications détaillées

Les critères d’admissibilité

Pour débuter, voici les critères à respecter afin que votre entreprise soit admissible :

  • Vous êtes inscrits à la TPS et la TVQ;
  • Vous avez une entreprise individuelle, vous êtes travailleur autonome ou vous avez une société par actions;
  • Vous n’offrez pas de services juridiques, comptables, actuariels, de tenue de livres, de consultation financière ou fiscale ou de préparation de déclarations de revenus;
  • Votre chiffre d’affaires mondial (fournitures taxables et détaxées) et celui de vos personnes associées ne dépasse pas 400 000$ (TPS incluse) ni 418 952$ (TVQ incluse);

Si vous respectez tous ces critères, vous êtes autorisés à utiliser la méthode rapide de calcul des taxes à verser.

 

Un outil pour estimer les économies

Avant de continuer, allons voir comment ça pourrait vous faire économiser. Revenu Québec a mis à notre disposition un outil d’estimation qui est très facile d’utilisation. http://www.revenuquebec.ca/fr/sepf/outils/sgp_methode_simpl/default.aspx

Les informations requises et les conditions d’admissibilité y sont toutes très bien décrites.

Si le résultat est négligeable pour vous, au moins nous aurons essayé. Pensez aux personnes que vous pourriez aider avec cet article et partagez-leur le lien en cliquant ici. Il y a sûrement d’autres entrepreneurs dans votre entourage qui pourrait en bénéficier!

 

Le fonctionnement en détail

  1. Vous continuez de percevoir la TPS et la TVQ de façon habituelle (5% de TPS et 9,975% de TVQ)
  2. Sur les transactions ordinaires de votre commerce, un taux moindre (3,6% pour la TPS et 6,6% pour la TVQ) sera utilisé pour calculer le montant que vous devrez remettre. C’est donc beaucoup moins que ce que vous percevez. Notez que les taux sont différents pour les détaillants et les grossistes.
  3. De plus, un crédit supplémentaire de 1% sur le premier 30 000$ de TPS et le premier 31 421$ de TVQ vous est accordé chaque année. S’il n’est pas atteint au complet durant l’année, la partie inutilisée n’est pas reportable.
  4. La différence reste donc dans vos poches! Toutefois, vous n’aurez plus le droit de réclamer de crédit, ni de remboursement sur vos dépenses taxables courantes (CTI/RTI), d’où le nom de la méthode « rapide ».
  5. Autre avantage : vous pourrez tout de même réclamer des CTI/RTI sur les biens amortissables (ordinateur, mobilier de bureau ou véhicule) et sur les immeubles.

Les fournitures détaxées (ex. : aliments de base) et les fournitures effectuées à l’étranger (à l’extérieur du Québec pour la TVQ) doivent continuer d’être traitées avec la méthode normale. Dans le dernier cas, il faut se référer à l’Agence du Revenu du Canada (formulaire RC4058) pour savoir comment procéder. Il existe aussi la règle spéciale du 90% s’appliquant à la TPS/TVH (détails dans formulaire FP-2074).

 

L’impact sur votre déclaration d’impôt

  1. Au niveau fiscal, la différence entre ce que vous avez perçu de ce que vous avez envoyé au gouvernement sera ajouté à votre revenu d’entreprise dans votre déclaration. Une simulation fiscale est donc fortement suggérée afin de valider que cette méthode sera réellement avantageuse pour vous.
  2. De plus, il est important de bien comprendre que le fait de ne plus pouvoir réclamer de CTI/RTI sur vos dépenses courantes fait en sorte que vous pouvez maintenant déduire le coût total d’un achat (incluant TPS et TVQ) de votre revenu d’entreprise. Il faut donc ajuster la saisie de vos opérations comptables en conséquence et le mentionner à votre comptable en fin d’année si vous faites votre tenue de livres vous-même.

 

Comment choisir cette méthode

Pour faire le choix de cette méthode, télécharger le formulaire FP-2074 sur le site de Revenu Québec.

Si votre période de déclaration est mensuelle ou trimestrielle, vous avez jusqu’à la date d’échéance de votre période en cours pour informer Revenu Québec que vous choisissez d’utiliser cette méthode. Exemple : Votre remise trimestrielle de janvier à mars est due au plus tard le 30 avril. Vous pourrez donc utiliser la méthode rapide à partir du 1er janvier si vous envoyez le formulaire FP-2074 avant le 30 avril. Vous devez choisir le premier jour d’une période de déclaration.

Si votre période est annuelle, vous devez les informer au plus tard le 1er jour du 2e trimestre de votre exercice. Donc le 1er avril si votre exercice est basé sur l’année civile. Vous devrez utiliser cette méthode pendant au moins 1 an. Elle restera en vigueur tant que vos ventes ne dépasseront pas la limite permise et que le taux qui s’applique à votre entreprise demeure le même.

 

En conclusion 

Cette méthode simplifiée peut, selon votre situation, vous faire économiser beaucoup de temps et d’argent. Il faut toutefois bien évaluer ses revenus et ses dépenses pour l’année à venir, vérifier l’impact final sur vos impôts et s’assurer de bien l’appliquer. Il est fortement conseillé de consulter un comptable professionnel afin de s’assurer que le tout soit fait dans les règles de l’art.

 

Vous voulez vous prévaloir de cette méthode et commencer à économiser dès votre prochaine remise de taxes? Appelez-nous sans tarder pour faire évaluer dans quelle mesure ceci pourrait être rentable pour vous.